Jeux&Consoles

Deep Sea : le jeu le plus terrifiant du monde ?

<Lien direct Youtube>

Vous êtes à – 2000m de profondeur et vos yeux ne captent plus aucune lumière. Vous êtes un plongeur, au cœur des abysses. Il ne vous reste plus que vos oreilles, captant des sons inquiétants provenant des monstres marins qui vous entourent. Ces monstres sont comme vous : ils sont aveugles. Mais ils peuvent très bien entendre votre respiration et les bulles qui s’échappent de votre détendeur… A chaque fois que vous respirez, ils se rapprochent un peu plus jusqu’à ce qu’ils vous aient trouvé et déchiqueté. Et comme la vie est mal faite, plus vous êtes effrayé, plus vous respiez vite… Ce scénario de cauchemar, c’est celui de Deep Sea, un jeu expérimental et claustrophobique créé par Robin Arnott. Spécialisé sur le travail du son, il voulait concevoir un jeu qui se déroulait entièrement dans le noir afin de mettre en valeur l’ouïe du joueur.

Comment on y joue  ?

Deap see se joue avec un vieux masque à gaz dont le créateur a oblitéré les verres pour que le joueur soit complètement aveugle. Dans la cartouche de gaz située près de la bouche, il a placé un micro qui capte le son de la respiration. Ce son est traité par ordinateur, modifié pour qu’il ressemble à une respiration de plongeur, puis renvoyé dans un casque audio qui isole encore plus le joueur du monde réel.

Armé d’un joystick, le joueur se déplace à l’aveugle dans un environnement purement sonore, et doit réussir à viser « à l’oreille »  les monstres qui l’entourent pour le dégommer. Pour cela, il doit retenir sa respiration au maximum afin de d’avoir la meilleure écoute possible (en plus d’empêcher les monstres de le repérer. Ensuite il faut tirer et espérer que votre balle a fait mouche…

Pourquoi ça fait peur ?

Grâce à l’ambiance sonore très réaliste. L’eau propage bien mieux les sons que l’air mais rend très difficile la localisation de leur source. Du coup Deap Sea donne deux fois plus les chocottes que le même jeu qui se passerait à l’air libre, car vous entendez les monstres arriver mais que vous ne savez pas précisément de quel côté vous devez tirer. A voir les visages terrifiés et pleins de sueur sur la vidéo on se dit que Silent hill peut aller se recoucher.

Où est-ce qu’on y joue ?

Malheureusement, le jeu n’existe qu’en un seul exemplaire, dans un musée des arts et des loisirs numériques à Oakland ! Pour vous consoler, vous pouvez toujours visiter le site du projet.

<http://wraughk.com/deepsea/>