Science

Longtemps, j’ai cherché la galaxie de Star Wars…

« Tiens, tu ne pourrais pas nous trouver la galaxie de Star Wars dans l’Univers, ça doit bien exister non ? » Quand on s’occupe de l’astronomie à SVJ, il y a des missions qui ne se refusent pas. Et après tout pourquoi pas… Faire de la science avec Star Wars, c’est tendance. A chaque fois que l’on découvre une nouvelle exoplanète, vous avez toujours des journalistes, voire des chercheurs, qui font le lien avec l’une des créations de Lucas : Tatooine, Kamino et bien d’autres ont ainsi été « découvertes » autour d’étoiles lointaines (cf. SVJ 206 « Et si les planètes de Star Wars existaient ») ! Alors pourquoi ne pas dégoter carrément une galaxie « Star Wars friendly » ?

A 250 000 000 milliards de km, tu voyageras…

Voyons ce que dit le film : « Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… » Ah ben nous voilà bien avancé ! Toutes les galaxies sont lointaines. Par définition, elle se trouvera forcément hors de la nôtre, la Voie Lactée, un disque de 40000 années-lumière de rayon ! Nous-même sommes pas loin du bord de ce disque, ce qui nous rapproche quelque peu des galaxies extérieures. Il n’empêche : ça laisse les plus proches à 25000 années-lumière de nous, soit environ 250 000 000 milliards de km…

Quant à l’autre indication : « Il y a bien longtemps », là encore, ça ou rien c’est pareil. Parce que voir une galaxie qui se trouve à 25000 années-lumière, c’est justement regarder 25000 ans en arrière. Soit le temps qu’il a fallu à la lumière de l’astre pour qu’elle parvienne jusqu’à nous. Donc, nous regardons aujourd’hui des galaxies telles qu’elles étaient il y a très longtemps. Pfff… Les galaxies sont donc toutes lointaines et situées dans le passé. Merci Georges Lucas ! Ton texte d’intro, il manque un peu d’indices !

A Hubble, tu demanderas…

Allez, ne nous décourageons pas. Quand on me dit « Galaxie », je pense « Hubble Deep field » : le « champ profond de Hubble ». Du grand art : il s’agit d’une image du ciel, prise par le plus célèbres des télescopes spatiaux, auquel on a retiré toutes les étoiles au premier plan, pour ne plus laisser voir que les galaxies. Admirez le travail:

Le moindre point lumineux sur cette photo est donc une galaxie riche de milliards d’étoiles. Observez la diversité des formes : en spirale, comme la nôtre, mais aussi lenticulaire (une tache ovale), ou bien sans forme précise… En tout, il y en a 5500. Les plus lointaines sont situées à 13,2 milliards d’années-lumière, lorsque l’Univers avait à peine 500 millions d’années. « Il y a bien longtemps », donc…  Bon, alors, dans le tas, laquelle choisir pour Star Wars ?  Une « galaxie spirale », diront les fans de la série. Mais le problème, c’est que plus de 60% des galaxies dans l’Univers appartiennent à cette catégorie. Rien que sur l’image, on en voit plein…

Saint-Google, tu prieras…

Pire encore… L’image de Hubble ne représente pas la totalité du ciel visible. Loin de là. Regardez l’image suivante…

A côté de la pleine Lune, vous avez la taille du « champ » photographié par Hubble ! Un grain de sable sur la sphère céleste… Songez qu’une pièce de 2 euros tenue à bout de bras suffit à masquer la Lune dans le ciel. Pour masquer ce champ de Hubble, il suffirait de l’une des petites étoiles gravées sur la pièce ! Ces 5500 galaxies s’étalent donc sur une surface minuscule. Alors, imaginez combien on en trouverait si l’on étendait le champ à toute la voûte céleste ? De la folie ! D’ailleurs, les chercheurs ne sont pas formels sur le chiffre, autour des deux cents milliards minimum.

Bref, on me demandait une galaxie « Star Wars », j’en trouve 120 milliards en ne comptant que les spirales…  Tant qu’on ne pourra pas distinguer leurs planètes, il sera impossible d’en préférer une dans le lot. Allez, pour ne pas finir sur un échec, je vous propose de chercher dans un autre univers, virtuel celui-là. Autrement dit, prier Saint Google qu’il nous dégote quelque chose. Et miracle ! En moins de deux, il nous sort la fameuse galaxie, avec toutes les planètes en plus ! Régalez-vous et faites les paris pour savoir sur quels mondes se dérouleront les prochains épisodes de la saga…

Maître Yoda-Nicot

A lire aussi sur le site SVJ: A quand les lasers façon Star Wars dans notre galaxie à nous ?

En tout cas, on peut déjà enfourcher une moto volante.

Et si la galaxie Star Wars se trouvait au Japon ?