Insolite

Un éléphant qui cause énormément

Koshik, un éléphant d’Asie vivant dans un zoo de Corée du Sud, n’a pas besoin de se peindre en rose pour vous faire halluciner. Il lui suffit de mettre sa trompe dans sa bouche.. et de vous parler en coréen ! La preuve en vidéo :


Une trompe sur la langue

Pour prononcer “annyong” (bonjour), “anja” (assis), “aniya” (non), “nuo” (couché), et “choah” (bien), les cinq mots de son vocabulaire, le pachyderme a développé une technique bien à lui. Il enfourne sa trompe dans sa bouche pour appuyer sur sa langue ou son palais. D’après Angela Stoeger de l’université de Vienne (Autriche), cette méthode permet surtout à Koshik de prononcer des voyelles. En revanche, les consonnes dont les fréquences sont plus difficiles à reproduire mettent l’éléphant en difficulté.

Devenu bavard pour se faire des amis ?

Allez savoir pourquoi Koshik en est arrivé la. Elevé depuis qu’il a trois ans dans un environnement sans compagnons de son espèce, l’hypothèse des chercheurs veut qu’il ait tenté de «créer un lien social» entre espèce par la parole et plus particulièrement avec son soigneur qui le chouchoute depuis plus de 19 ans!

Malgré ses grandes oreilles…

Il semblerait que le pachyderme ne comprenne pas un mot de ce qu’il dit! «Il a été entraîné à obéir à des ordres, comme le ferait un chien. Mais, quand il prononce « nuo », il ne s’attend pas à ce que ses gardiens s’allongent », explique la scientifique.

Impossible d’avoir une vraie conversation avec cet éléphant… Mais on pourrait peut-être le présenter à Noc, ce béluga bavard :

Clément Delorme