Techno

Mine kafon, le démineur artistique

20 000. C’est le nombre de personnes blessées ou tuées chaque année par des mines anti-personnelles.  Massoud Hassani, un artiste et designer néerlandais, a inventé cette drôle de boule, portant le nom de mine kafon, pour déminer des secteurs entier à bas coût.

C’est quoi ?

Il s’agit d’un détonateur de mine fonctionnant à l’énergie éolienne : il est poussé par le vent, quoi !  C’est une boule, hérissée de tiges de bambou, à l’extrémité desquels sont disposées des assiettes de plastique souples (et bio-dégradables).  Le cœur de l’engin contient quant à lui un GPS permettant à son utilisateur de savoir où il se situe.

Ça marche comment ?

C’est aussi simple que ça en a l’air. On lâche un ou plusieurs mines kafon dans un secteur où l’on soupçonne la présence d’explosifs et on laisse le vent faire tout le travail. En effet, le dispositif est suffisamment léger pour pouvoir se déplacer sans moteur. Mais la subtilité, c’est qu’il est juste assez lourd pour déclencher le détonateur des mines anti-personnelles! Quand une explosion survient, la boule perd quelques pieds, mais peut continuer sa route et faire détonner deux ou trois autres mines  avant mis d’être totalement hors-service.

La petite histoire :

Massoud Hassani vit aux Pays-Bas mais il est originaire d’Afganistan. C’est dans ce pays qu’il compte tester ses détonateurs de mine. D’ailleurs, leur fonctionnement est directement inspiré d’un jouet afghan du nom de ferfrak et qui, comme le mine kafon, est poussé par le vent.

Somme nécessaire : 100.000 livres (116 536 euros)

Somme recueillie : 119.456 livres (139 209 euros) BUDGET BOUCLE !

Le site : http://massoudhassani.blogspot.fr/

A lire sur le même thème

Vos commentaires

[fbcomments]